Le produit a été ajouté au panier d'achat

Jardiner à la maison avec Papa Tate

Vous aimeriez planter et récolter vos propres pommes de terre, mais vous n’avez pas de jardin? Aucun problème! Grâce à nos conseils de plantation, la culture de la pomme de terre n’aura plus aucun secret pour vous! Pour ce faire, vous avez besoin: d’un plant de pommes de terre, de terreau, d’un gros pot et d’un peu de patience: pour le reste, il vous suffit de vous laisser guider par les instructions ci-dessous.

Nous vous souhaitons de bonnes plantations et d’abondantes récoltes!

Planter des pommes de terre: mode d’emploi

 

Lorsque vous achetez des plants de pommes de terre, il est généralement indiqué sur l’emballage quand et comment les planter. Nous avons rassemblé ici quelques informations générales, mais il ne s’agit que de conseils qui viennent s’ajouter à vos propres expériences.

Etape n°1

Prégermination

Faire germer les pommes de terre avant de les planter présente plusieurs avantages. Pour ce faire, dispose les pommes de terre dans un endroit lumineux (mais à l’abri du soleil) à une température d’env. 15 °C et laissez les germes pousser. Si vous n’avez pas d’endroit où stocker les plantations (par ex. serre, cave avec fenêtres), vous pouvez également faire germer les pommes de terre dans votre logement. Une fois germées, les pommes de terre sortiront du sol plus rapidement.

Etape n°2

Les pommes de terre nouvelles se plantent dès le mois de mars. Si vous placez votre pot dans un endroit chaud, vous pouvez sans problème planter vos tubercules à cette période. Autrement, il vaut mieux attendre que les grosses gelées soient passées (vers mi-avril). 

1. Versez un peu de terreau dans un pot et placez-y la pomme de terre germée. Recouvrez ensuite le tubercule d’une bonne couche de terreau.

2. Placez le pot sur une soucoupe dans un endroit légèrement ensoleillé. Arrosez un peu tous les deux jours. Attention: la terre doit rester humide, elle ne doit jamais être détrempée!

3. Dès que les premiers germes sortent de terre, placez le pot dans un endroit très lumineux, mais toujours à l’abri du soleil direct.

4. Lorsque le pied atteint env. 10 cm de hauteur, plantez-le dans un plus grand pot ou dans une plate-bande. Si vous le laissez dans le petit pot, il ne donnera que de petites pommes de terre.
Après quelques jours, tassez la terre en butte autour du plant afin d’empêcher les nouveaux tubercules de sortir de terre et donc de verdir. N’oubliez pas de continuer à arroser la plante.

Plantation dans le jardin

Les pommes de terre précoces sont plantées dès le mois de mars. Pour les autres variétés, il est préférable d'attendre que la température du sol soit supérieure à 8 °C et qu'il n'y ait (presque) pas de gelée (vers la mi-avril). 

1.  Aèrez le sol avant de procéder aux plantations, par exemple à l’aide d’une fourche à bêcher, et enlevez les mauvaises herbes. 

2. Creusez d’abord un sillon d’env. 10 cm de profondeur et déposez les pommes de terre en les espaçant de 30 cm env. (soit à peu près la taille d’une chaussure). La distance entre les rangs doit être de 60 à 80 cm. Si vous souhaitez récolter de petites pommes de terre nouvelles, vous pouvez planter les tubercules assez proches les uns des autres; pour des pommes de terre de garde en revanche, il vaut mieux les espacer un peu plus. 

3. Recouvrez les tubercules de terre et attendez que les premières pousses atteignent env. 10 cm de hauteur.

4. Butte les plants. Cette opération permet d’aérer le sol, d’éliminer les mauvaises herbes éventuelles et d’empêcher les tubercules naissants de verdir.

Etape n°3

Observer les pommes de terre pousser

A présent, il vous faut patienter un peu avant que votre plante grandisse et se fortifie. Que dites-vous, en attendant, de découvrir notre support didactique? Connaissez-vous «Papa Tate & l’extraordinaire pomme de terre»? Ce manuel, qui plaira aussi aux adultes, contient de nombreux conseils et astuces, ainsi qu’une foule d’informations passionnantes sur l’extraordinaire tubercule.

Accéder au shop
Le tubercule à la loupe

Pot avec fenêtres d’observation pour la culture de pommes de terre

Vous aimeriez voir comment vos pommes de terre poussent sous terre? Avec deux pots (en plastique), une paire de ciseaux et un peu d’aide de vos parents ou grands-parents, vous pouvez créer un pot pourvu d’ouvertures qui vous permettrez d’observer le développement de tes pommes de terre!
Génial, non?

Fabriquer un POT DOUBLE

Matériel nécessaire:

2 pots en plastique, par ex. provenant d’une plante achetée auparavant ou un pot Cilindro

1 paire de ciseaux ou cutter

1 plant de pommes de terre

Terre

1. Découpez 1 ou 2 ouvertures dans un pot en plastique. Attention: si les ouvertures sont trop grandes, le pot risque de s’affaisser. Versez un peu de terre dans le pot, déposez-y la pomme de terre, puis rempliez-le de terre (voir aussi les conseils de plantation ci-dessus).

2. A présent, placez le pot pourvu d’ouvertures dans l’autre pot en plastique afin d’éviter que la terre ne s’en échappe.

3. Arrosez régulièrement le plant et observez-le attentivement. Vous pouvez aussi ôter délicatement le pot extérieur pour observer la croissance des racines. Vous ne tarderez pas à voir apparaître les premiers petits tubercules.

4. Si vous ne vois aucun tubercule, fassiez légèrement pivoter le pot percé. Procédez toujours avec beaucoup de délicatesse et avant tout arrosage, sinon vous risquez de l’abîmer.

Acheter un pot double

Vous pouvez également procurer des pots doubles dans les commerces spécialisés. Commandez par exemple le pot à pommes de terre Elho chez Lubera ou achetez-le dans un magasin spécialisé (Migros Do it, Coop Brico+Loisirs, etc.).

Questions fréquentes

Vous avez encore quelques interrogations? Peut-être trouverez-vous ci-dessous quelques réponses utiles à vos questions.

 

Quelle est la variété la mieux adaptée à une plantation en pot?  

 

Toutes les variétés se prêtent à la culture en pot. Si votre pot n’est pas très grand, vos tubercules seront simplement plus petits. Si vous souhaitez récolter les pommes de terre fin mai, optez de préférence pour une variété précoce (par ex. Lady Christl, Agata ou Lady Felicia), c’est-à-dire une variété qui pousse et murit rapidement. Et évidemment, afin de pouvoir récolter au plus vite les pommes de terre, vous devrez aussi les planter tôt (début mai).

 

Puis-je planter mon plant de pommes de terre en pot dans le jardin?

 

Oui. Creuse un trou d’env. 10 cm de profondeur et déposez-y votre plant. Après quelques jours, tassez la terre en butte autour du plant afin d’empêcher les nouveaux tubercules de sortir de terre et donc de verdir. N’oubliez pas d’arroser.

 

Puis-je également planter des pommes de terre de consommation?

 

En théorie «oui», mais nous vous le déconseillons, même s’il est vrai que chaque pomme de terre donne naissance à une nouvelle plante. Contrairement aux pommes de terre de consommation, les plants de pommes de terre sont certifiés, c’est-à-dire qu’ils ont été testés contre diverses maladies. Ces tubercules sains donnent donc naissance à des plantes ne présentant aucune tare. Les plantes peuvent toutefois tomber malades au cours de la culture, car les maladies se propagent souvent par les airs (voir aussi ci-dessous).

 

Où acheter des plants de pommes de terre?

 

Vous trouverez des plants de pommes de terre certifiés dans les jardineries, dans le commerce spécialisé (Landi, magasins spécialisés des détaillants, etc.) ou directement chez un producteur de plants (p. ex. Berchtoldshof).

 

Pourquoi les plants de pommes de terre sont-ils si petits?

 

Les plants de pommes de terre sont récoltés de façon précoce, afin d’éviter le plus possible l’apparition de maladies. En effet, si l’on attend plus, les champs de pommes de terre sont souvent infestés de pucerons, vecteurs de virus. Ces derniers ne présentent aucun risque pour une plante saine et ses pommes de terre, mais le plant infesté donne naissance à une plante malade. 

Les plantes issues d’un gros tubercule poussent certes plus vite au début, mais la différence disparaît avec le temps. Il est possible de couper les grosses pommes de terre en deux, car chaque œil (petits trous dans la peau) donnera naissance à une pousse.

Les pommes de terre de semence sont-elles semées?

 

On parle souvent de «pommes de terre de semence», car la plante pousse à partir d’une «graine». Cependant, pour la culture, on utilise toujours des plants de pommes de terre (= pommes de terre de semence) et non des graines. Ceux-ci donnent naissance à de nouveaux tubercules aux caractéristiques identiques, appelés «clones».

 

Que faire contre le doryphore de la pomme de terre?

 

Le doryphore a beau être un bel insecte, sa progéniture peut causer beaucoup de dégâts à votre plante. L’insecte en lui-même ne mange pas beaucoup, mais il pond de nombreux œufs d’où en sortent des larves voraces. Les larves grandissent rapidement et dévorent la plante petit à petit. C’est pourquoi il vaut mieux enlever les doryphores avant qu’ils ne commencent à pondre et examiner la face intérieure des feuilles à la recherche d’œufs orangés. Retirez-les avant que les larves n’éclosent.

 

Quelles plantes associer à la pomme de terre?

 

La roquette et le cresson permettent de verdir le sol autour des plantes. En plus, vous pourrez les récolter avant vos tubercules! Les choux et les haricots sont de très bons voisins, tout comme les soucis et les œillets d’Inde, car ils protègent les pommes de terre des parasites (par ex.: nématodes). En revanche, les légumes-racines tels que le céleri ou la betterave, mais également la courge, les petits pois, la laitue, les oignons et bien sûr, les tomates, ne font pas bon ménage avec le tubercule.  Attends quatre ans avant de cultiver à nouveau des pommes de terre dans la même plate-bande.

 

Quand récolter les pommes de terre?

 

Si vous souhaitez déguster les pommes de terre fraîches, vous pouvez les récolter à l’avance. En revanche, si vous voulez les stocker, leur peau doit être un peu plus épaisse. Pour développer une peau épaisse, les tubercules doivent rester en terre pendant environ 3 semaines après le flétrissement des fanes. Coupez donc les fanes dès que les tubercules sont suffisamment gros.

 

Ma plante est malade. Que faire? 

 

Les plants de pommes de terre sont sujets à diverses maladies. Dans les cultures professionnelles, ils sont traités avec des pesticides. Au jardin, ces produits doivent toutefois être utilisés avec parcimonie. Certains produits biologiques tels que le cuivre présentent également un risque pour l’environnement. La maladie la plus courante est le mildiou: elle provoque la formation de taches gris-vert, puis brunes, sur les feuilles, qui finissent par entraîner la mort de la plante. Si votre plante est attaquée par le mildiou, éliminez les résidus infestés le plus rapidement possible afin d’éviter que cette maladie cryptogamique ne se propage et n’affecte les tubercules. Ne jettez pas les résidus malades dans votre propre compost, car la maladie pourrait survivre et se répandre ultérieurement dans votre jardin.

 

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois des recettes inspirantes directement par e-mail.